Tarek Atoui

 

PLATÔ ACCOMPAGNE TAREK ATOUI POUR LA MISE EN ŒUVRE DE PLUSIEURS PROJETS DEPUIS 2014

WITHIN

WITHIN est un projet collaboratif qui s’intéresse à la manière dont la surdité peut influencer la façon dont nous appréhendons la performance sonore, son espace et son instrumentation.
Suite à plusieurs années de recherche, de rencontres et workshops, WITHIN a franchi une nouvelle étape en 2016 pour Bergen Assembly, au cours de laquelle Tarek Atoui a développé de nouveaux instruments qui étendent la notion de l’écoute par delà celle de l’oralité.  Le design de ces instruments et leur jouabilité sont le résultat de plusieurs ateliers et collaborations entre l’artiste, des instrumentistes, des personnes entendantes et non-entendantes et des volontaires.


Ces instruments ont été fabriqués progressivement et sont l’aboutissement d’expositions et de résidences auxquelles Tarek Atoui a participé aux Etats-Unis, en France, en Allemagne, et où il a rencontré des fabricants d’instruments acoustiques, des designers de haut-parleurs, des ingénieurs informaticiens et des musiciens – tous contributeurs à la création de cet ensemble.

PLATÔ accompagne plusieurs étapes du projet depuis 2017 :

2017 – Galerie Chantal Crousel + Ircam/ Centre Pompidou, Paris
En 2017, WITHIN est exposé à la Galerie Chantal Crousel Paris. Cette exposition donne lieu à plusieurs workshops et performances entre le 18 février et le 25 mars 2017, ainsi qu’à un concert sur invitation de l’Ircam : IRCAM Live au Centre Pompidou le 18 mars 2017.

2018 – Favoriten Festival, Dortmund
Du 11 au 16 septembre 2018 Tarek Atoui est invité au Festival Favoriten à Dortmund en Allemagne avec le projet. Pour cette occasion, il conçoit un nouvel instrument avec le facteur d’instruments Léo Maurel et en coopération directe avec des personnes sourdes.
Cet instrument est activé sur place, à l’occasion de différents workshops et donne lieu à un concert public le 16 septembre à 17h.

2018 – La nouvelle adresse/ Cnap, Pantin
Suite à l’acquisition de trois instruments du projet WITHIN pour sa collection, le Cnap les exposera du 14 au 16 septembre 2018 à l’occasion de son événement La nouvelle adresse à Pantin.
A cette occasion, une pièce sonore pour ces trois instruments a été commandée au collectif Brutpop qui la présentera dans trois performances publiques le 15 septembre 2018 à 15h, 17h et 19h.

   
© Florian Kleinefenn

 

I/E – Fondation Serralves, Porto, 2018

I/E est une archéologie du son, une recherche dans les strates sonores cachées de différentes villes portuaires. Les sons sont captés sous terre, sous l’eau ou dans le monde souterrain, dans une tentative de localiser, de déchiffrer et de comprendre l’identité du lieu. Certains sons remontent à des milliers d’années, d’autres appartiennent à la ville contemporaine.
La matière première rassemblée lors de ces enregistrements constitue le point de départ pour une interprétation du site, une composition et des performances qui extrapolent vers l’extérieur et ré-projettent sur le site les sons de ses propres histoires inapparentes.

I/E a été conçu à l’origine par Tarek Atoui comme un studio de son, un espace d’écoute et une plateforme de performance logés dans un container de transport insonorisé. Ainsi, I/E a été pensé comme un outil polyvalent permettant d’enregistrer du son, de jouer et de collaborer avec une variété de musiciens dans des contextes extérieurs toujours différents.

Pour l’édition à Porto et sur une invitation de la Fondation Serralves, Tarek Atoui collabore avec Eric La Casa pour les prises de son et avec le photographe Alexandre Guirkinger pour la documentation.
Ils sont accueillis en résidence chez le collectif Sonoscopia, dont certains musiciens participent, le 30 juin 2018, à la performance finale dans le jardin de la Fondation Serralves.

 

FROM ARCHITECTURE – Fondation Louis Vuitton, Paris, 2014-2015

Les 22 et 23 octobre 2015,  Tarek Atoui présente le troisième volet  de son œuvre musicale et sonore, From Architecture – le Diapason à réponse infinie (DRI),  conçue en lien étroit avec l’ouvrage de Frank Gehry.

Durant l’été 2014, précédent l’ouverture au public, Tarek Atoui et quatre preneurs de sons ont enregistré les résonances et vibrations de la Fondation, constituant une importante bibliothèque de phénomènes sonores. Lors de l’inauguration de la Fondation en octobre 2014, cette collection de sons a fait l’objet d’une série de quatre performances en live jouées par l’artiste et ses invités. (Plus d’informations concernant les réalisations de 2014 sur le site de la Fondation Louis Vuitton.)

En octobre 2015, il procède à une nouvelle activation de « From Architecture ». A cet effet,  il conçoit un instrument électronique inédit lié au bâtiment de Gehry par ses matériaux et destiné à conserver les sons enregistrés ainsi que les approches de prise de son des recordistes invités. Le DRI abrite un logiciel informatique avec lequel l’artiste (ou un autre musicien)  peut créer différentes compositions et les distribuer dans l’architecture même par le biais de 16 enceintes, placées dans plusieurs espaces y compris à l’extérieur.

Performances réalisées les 22 et 23 octobre 2015 à la Fondation Louis Vuitton avec Tarek Atoui, Gaspar Claus, Uriel Barthélémi, Hélène Breschand, Carl Ludwig Hübsch, Susie Ibarra, Eric La Casa , Robert Aiki Aubrey Lowe, Eve Risser

TAREK

 

 

From Architecture 2014 – 2015


Photos © Alexandre Guirkinger

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer