Caroline Bergvall

PLATÔ ACCOMPAGNE CAROLINE BERGVALL POUR LE DÉVELOPPEMENT ET LA PRODUCTION DE SES PROJETS

Caroline Bergvall est une écrivaine, artiste et performeuse franco-norvégienne, installée à Londres.
Ses projets sont alternativement des performances, des installations audio et/ ou plastiques, des livres, des travaux visuels ainsi que des projets en collaborations avec des artistes et chercheurs d’autres champs.
«  (…) je ne suis pas (…) exclusivement une écrivaine, je travaille dans des espaces normalement dédiés aux artistes visuels et sonores (…) mon approche du langage en tant que système complexe, historiquement marqué, culturellement multilingue et politiquement multinational, reflète une citoyenneté qui n’existe pas encore… »

En 2017, Caroline Bergvall est lauréate du premier Prix Bernard Heidsieck, créé par le Centre Pompidou et la Fondazione Bonotto pour récompenser ces formes ouvertes et extra-livresques prises par la littérature : poésie sonore, performances, conférences performées, lectures, film-poème, création radiophonique, littérature exposée, création numérique, etc.

 

Sonic Atlas

Sonic Atlas est le titre générique d’une série de performances multilingues de Caroline Bergvall dont
le Ragadawn/Chant du matin  (2015 – en cours)
les Language Stations (2016 – continu)
et le Chant du soir (titre de travail), projet en cours de développement (création 2019).

Sonic Atlas se base sur une cartographie de langues parlées en Europe aujourd’hui. Le projet s’appuie sur l’histoire migratoire de ces langues, comme sur les traces du trajet parcouru par la poésie médiévale. Entre Bagdad et le Maroc, en passant par les califats au sud de l’Espagne, puis la France, pour se disperser à travers toute l’Europe et parvenir jusqu’aux îles Féroéles, le Sonic Atlas emploit les langues pour faire face à la toile de fond socio-politique de l’Europe actuelle, où division, fragmentation et isolement pronent dans les discours politiques.

# Ragadawn

             
© Thierry Bal                                       © Emma Wilcox                                                                                          © Benedict Johnson Tilbury

Le Ragadawn est une performance vocale unique et en plein air, allant des dernières heures de la nuit jusqu’à l’aube.
Une composition multi-sensorielle pour deux voix (parlée et chantée), plusieurs langues et drones électroniques, pour accompagner le lever du jour.
Le projet s’inspire de traditions anciennes et contemporaines, musicales et littéraires du lever du soleil, telles que la poésie d’amour des troubadours ou les mantras védiques. Tout en interrogeant les territoires linguistiques de l’Europe, en particulier les langues minoritaires ou celles qui émergent des migrations plus récentes.
Une performance puissante et émouvante permettante de se connecter au temps, au lieu et aux autres.
Un petit-déjeuner collectif est organisé immédiatement après la représentation afin de partager ce moment et rencontrer la journée ensemble.


© Thierry Bal

Equipe artistique :
Concepte/texte/performance – Caroline Bergvall
Composition vocale – Gavin Bryars
Chant – Peyze Chen
Composition électronique live – Mariam Rezaie
Ingénieur du son – Sam Grant

 

# Language Stations

L’envie d’interroger et de revitalisater les connexions possibles entre les langues pratiquées aujourd’hui en Europe se trouve au cœur du Sonic Atlas.
Il s’agit autant de recherches sur les vieilles langues européennes, que sur les langues parlées par les communautés récemment installées ; recherches que Caroline Bergvall mène au travers de rencontres donnant lieu à des conversations enregistrées.
Jusqu’au jour d’aujourd’hui, plus de 14 langues ont été enregistrées et intégrées dans son travail, permettant à un réseau informel mais très actif de naîre, où échange des praticiens de ces languges (poètes, auteur.e.s), universitaires et chercheur.se.s, centres d’art etc., et qui est en développement constant.

 

 

www.carolinebergvall.com