Gerard & Kelly

PLATÔ A ACCOMPAGNÉ GERARD & KELLY POUR LA PRODUCTION DE CERTAINS DE LEURS PROJETS EN EUROPE DEPUIS 2017

Le duo américain Gerard & Kelly interroge les thèmes de la mémoire, la sexualité et la formation des identités par des installations et des chorégraphies. Ils développent un travail à la frontière de la danse et de l’art contemporain, qui intègre volontiers l’écriture, la vidéo ou la sculpture.

# State of
La mémoire, le savoir corporel et la formation des identités : le duo américain Gerard & Kelly interroge ces thèmes au travers d’installations et de chorégraphies.
Pour State of, Gerard & Kelly poursuivent leurs recherches sur la pole dance comme outil qui cherche à suspendre le corps mais aussi pour interroger les violences liées à la race, au genre, à la sexualité et à l’identité nationale. Gerard & Kelly collaborent avec Forty Smooth, une des figures les plus innovatrices de la subway pole dance — une forme de performance développée dans l’espace public du métro de New York, insistant aussi bien sur la virtuosité que sur la proximité. Leur travail explore le potentiel critique de l’intimité afin de suspendre la violence liée à nos différences.
Disponible en tournée. Peut donner lieu à des workshops.

31 janvier 2019  – CCN d’Orléans, Festival JEUNES GENS MODERNES


© Marc Domage


+++

 

En 2017, Gerard & Kelly ont présenté trois de leurs oeuvres dans le cadre du Festival d’Automne à Paris :

Reusable Parts/Endless Love

CND Centre national de la danse
29,30/09/17
Dans Reusable Parts/Endless Love, des interprètes rejouent la description sonore d’un baiser entre un homme et une femme. Ce geste intime et symbolique est décliné, répété et transmis en un enchaînement potentiellement infini, qui en révèle la part mécanique et en déploie toutes les combinaisons genrées. Le rituel amoureux n’est-il pas une performance comme une autre ?
Disponible en tournée. Peut donner lieu à des workshops.


© Marc Domage

State of

FIAC, Palais de la Découverte
18/10/17
State of, créée pour le Festival Parades for FIAC sous la voûte du Palais de la Découverte, confronte la lumière de l’architecture et les actuelles résurgences de l’obscurité. La pièce nous invite à rechercher dans « l’état d’urgence » présent des possibilités d’émergence.


© Thomas Scotto d’Abusco

Timelining

Centre Pompidou Paris
20,21,22/10/17
Créé à New York en 2014, Timelining explore la manière dont deux proches sont liés par des souvenirs communs. Tournant en cercle, deux interprètes qui partagent des liens familiaux ou amoureux évoquent leurs vies entremêlées, suivant une partition qui favorise les sautes temporelles et les rapprochements imprévus. Que l’on évoque un premier cours de danse, un déménagement ou un deuil, la performance fait émerger l’émotion de ces moments de vie partagés. La subjectivité y apparaît perpétuellement en mouvement et façonnée par nos relations aux autres.
Disponible en tournée.

 
© Hervé Veronese

 

http://gerardandkelly.com/

Duo d’artistes américains, Brennan Gerard et Ryan Kelly commencent à collaborer en 2003. Empruntant à diverses disciplines, leurs travaux explorent notre mémoire collective et individuelle, interrogent les questions de genre et de sexualité, le mouvement, le langage et la relation entre danse et art visuel. La critique du couple romantique et l’analyse du modèle queer de la relation à autrui sont au coeur de la démarche de Gerard & Kelly.
Brennan Gerard (né en 1978) et Ryan Kelly (né en 1979) vivent et travaillent entre Los Angeles et New York.
Brennan Gerard étudie à Yale, où il obtient une licence en études de genre en 2001. Ryan Kelly se forme à la School of American Ballet, danse au sein du New York City Ballet et obtient en 2008 une licence en littérature comparée de l’Université Fordham à New York. Les deux artistes suivent le programme de formation du Whitney Museum en 2010 et sont, en 2013, diplômés d’un Master du département des Arts de l’Université de Californie.
Des expositions exclusivement consacrées aux travaux de Gerard & Kelly ont été présentées à la Kate Werble Gallery, New York (2013), à The Kitchen, New York (2014), au New Museum, New York (2015) et à la University Art Museum, Albany (2016). De nombreuses expositions collectives leur sont également consacrées, notamment Anti-Establishment au Center for Curatorial Studies, au Hessel Museum of Art et au Bard College, New York (2012), Made in L.A. au Hammer Museum, Los Angeles (2014) et Storylines au Musée Guggenheim, New York (2015).
Les artistes reçoivent de nombreuses distinctions, parmi lesquels la bourse Van Lier du Whitney ISP (2010), une bourse Art Matters (2013), le Prix du Jury des Bessies 2014, et une bourse dua National Dance Project de la Fondation New England pour les Arts (2015). En 2014, ils sont artistes en résidence au New Museum et sont sélectionnés pour participer à l’édition 2017 de la Biennale d’Architecture de Chicago. Ils ont été en résidence à Pioneer Works à Brooklyn résultant en une exposition en mai et juin 2018.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer