Lorenzo Bianchi-Hoesch

PLATÔ ACCOMPAGNE LE COMPOSITEUR ET PERFORMEUR LORENZO BIANCHI-HOESCH

Lorenzo Bianchi-Hoesch (Milan, 1973) compose pour des concerts, des albums, des installations, du théâtre, des images, des spectacles de danse et des films. Il aborde la composition électronique et la musique mixte sous différents aspects mais un fil rouge connecte tous ses projets : la relation son/ geste/ espace.

Dans ses performance en solo, avec interfaces et contrôleurs, dans ses collaborations avec d’autres artistes et musiciens, jusqu’à la composition pour la danse et le théâtre, son intérêt est toujours focalisé sur l’idée d’établir un lien profond et toujours différent entre ces trois éléments fondateurs de sa vision de l’art.

Il a reçu des commandes de nombreuses institutions : Groupe de Recherche Musicale (GRM), Biennale di Venezia, Opéra de Göteborg, Ballet National de Marseille, Festival Sant’Arcangelo, Roma Europe, Ater Balletto, RhurTriennale, et d’autres. Il se produit en Europe, au Japon, en Indonésie, ainsi qu’aux Etats-Unis. Ses productions vont de la composition instrumentale avec électronique en temps réel, aux installations audio et vidéo, des compositions pour le théâtre, la danse et le cinema, jusqu’à l’improvisation libre en solo ou avec d’autres musiciens. Chaque nouveau projet ou collaboration est une occasion de poursuivre son parcours et créer des nouveaux champs de recherche et de production.

Projets en cours :

# ATOLLS
Installations sonores spatialisées créées sur invitation du Musée du Quai Branly et dans le cadre de l’exposition Océanie.

« Ça arrive souvent : on se retrouve à écouter une langue qu’on ne comprend pas et pourtant, on en est curieux, et on se met à l’écoute. Ces discours obscurs nous amènent vers un lieu, un ailleurs, qui est peut-être le dernier véritable fragment d’exotisme qui nous est encore laissé dans un monde où les distances n’existent plus, et où l’information se transmet partout presque instantanément. (..)

Atolls est une création sonore qui prend comme point de départ l’exotisme intrinsèque des sources du fonds sonore du musée du quai Branly. Sans suivre un véritable propos anthropologique, Atolls organise les matériaux de façon libre, suivant une approche purement créative de composition sonore. Le pouvoir évocateur du son est au service de cette œuvre qui, si elle flirte d’un côté avec l’idée du voyage dans le Pacifique, de l’autre nous plonge dans un univers sonore abstrait et immersif. (..) » Lorenzo Bianchi Hoesch

Quatre clairières sonores et immersives à découvrir en déambulant dans le jardin du Musée du Quai Branly.
Du vendredi 28 au dimanche 30 juin 2019.

Création et composition : Lorenzo Bianchi Hoesch
En collaboration avec : Victor Audouze
Ingénieur du son : Timothée Boumpoutou
Production : PLATÔ
Musée du quai Branly – Jacques Chirac
Direction de projet : Anne Behr, responsable du service de l’auditorium
Recherches de sources : Elodie Saget, chargée des fonds audiovisuel et sonore
Conseil scientifique : Stéphanie Leclerc-Caffarel, responsable de collection Océanie

 

# SQUARE
Square est une déambulation sonore pour le public muni d’écouteurs. Par le biais d’un site web et par géolocalisation, chacun peut se plonger dans un univers électronique et spatialisé. Mélange du réel – une « visite guidée » d’un espace donné – et d’une fiction électronique au casque. Cette dernière altère les lieux mais s’en inspire par le biais d’enregistrements réalisés dans ce même espace à un autre moment. Expérience contemplative et cinématographique, Square est l’aboutissement d’une recherche artistique réalisée par Lorenzo Bianchi Hoesch avec l’équipe Interaction son musique mouvemement à l’Ircam.

 

Cette installation peut être déclinée dans tout lieu, site historique ou architectural, quartier, ville et proposer une déambulation sonore in situ dédiée à chaque nouvel espace investi.
Informations complémentaires ici.

Installation interactive pour ensemble de terminaux mobiles, système interactif, et système de diffusion binaural holophonique au casque.
Production Ircam-Centre Pompidou. Les technologies Web interactives employées dans ce projet ont été développées dans le cadre du projet CoSiMa (Collaborative Situated Media) soutenu par l’Agence nationale de la recherche (ANR) et coordonné par l’Ircam.

Depuis sa création en 2017, Square a été décliné pour quatre lieux :

Square #1 – Place Stravinsky, Paris (Français, avec sous-titres en Anglais. Trailer)
La première version de Square a été réalisée sur la place Stravinsky à Paris, dans le quartier de l’Ircam/ Centre Pompidou.
I
l s’agit d’un parcours autour de la place, et dans le quartier, avec un passage dans l’église Saint-Merry.
A retrouver ici : www.strav.eu

Square #2 – Centre Pompidou, Paris (Français, avec sous-titres en Anglais.)
Un parcours entièrement réalisé dans la collection permanente du Centre Pompidou, culminant sur la terrasse du musée pour embrasser toute la ville de Paris.
A retrouver ici : www.cgp.cloud

Square #3 – NOI Parco Tecnologico, Bolzano (Italien et Allemand. Trailer)
Réalisé dans un quartier entièrement dédié aux “start-ups” et aux nouvelles technologies, ce parcours témoigne de la situation particulière de Bolzano en Italie, ville frontalière entre l’Italie et l’Autriche, dont l’identité se forge dans la cohabitation de plusieurs cultures.
A retrouver ici : www.square-noi.cloud

Square #4 – Triennale Milano, FOG Festival, Milan (Italien. Trailer)
Une nouvelle version de l’installation a été réalisée en avril 2019 pour la Triennale de Milan au Palazzo dell’Arte. En tant qu’événement du MiArt et présenté au festival FOG, ce parcours est consacré aux relations entre l’être humain et la nature : un voyage holophonique à travers l’exposition ‘Broken Nature’ qui plonge le spectateur dans une expérience ambiguë où cohabitent réalité et fiction.
A retrouver ici : http://www.square-milano.cloud

Pour aller plus loin :
Documentation vidéo et rencontre avec Lorenzo Bianchi Hoesch dans les studios de l’Ircam.
Entretien avec Lorenzo Bianchi Hoesch dans la Revue Axones.

 

# DAS TOTALE TANZ THEATER
Une installation de réalité virtuelle pour hommes et machines, réalisée dans le cadre du centenaire du Bauhaus.

Qui sont les humains à l’ère de la technologie? Quel rôle jouent-ils et comment interagissent-ils avec les machines qui les entourent? Ce genre de questions avait déjà été posé au sein du Bauhaus il y a 100 ans.
Aujourd’hui, Das Totale Tanz Theatre cherche à inscrire ces questions dans le contexte du développement de l’intelligence artificielle et met en scène une expérience chorégraphique et sonore en réalité virtuelle.

À l’aide de casques de réalité virtuelle, les visiteurs peuvent s’immerger dans une vaste scène virtuelle où ils sont invités à activer une machine à danser. La question qui les accompagne dans leur voyage est de savoir dans quelle mesure ils sont réellement capables d’interagir avec l’espace et la machine. L’enchevêtrement de la chorégraphie humaine, de l’intervention personnelle et des algorithmes mécaniques se traduit par de nouvelles formes de mouvement dans l’espace.
L’interaction de la danse, de la scénographie, du son et des costumes crée un monde artistique fascinant de « théâtre total ».
Inspiré des expériences scéniques d’Oskar Schlemmer et des idées de Walter Gropius sur le théâtre total Das Totale Tanz Theater permet aux visiteurs de complètement s’immerger dans ce monde.

Première mondiale à l’Akademie der Künste de Berlin du 17 au 24 janvier 2019.

Idea & Story – Diana Schniedermeier et Maya Puig
/ Choréographie – Richard Siegal/ Composition – Lorenzo Bianchi-Hoesch
/ Danceurs – Margarida Neto, Claudia Ortiz Arraiza, Corey Scott-Gilbert, DiegoTortelli
/ Voix – Blixa Bargeld
Un projet de Interactive Media Foundation et Filmtank, co-réalisé avec Artificial Rome, dans le cadre de Bauhaus Spirit, et soutenu par le fonds Bauhaus heute de la Kulturstiftung des Bundes et du Medienboard Berlin Brandenburg.

Plus dinformations et trailer sur le site de la Interactive Media Foundation et sur bauhaus-spirit.com

+++

Le site de Lorenzo Bianchi-Hoesch

Enregistrer